Mon compte

Top

DMLA, le rôle de l’alimentation

La DMLA est à l’origine de la baisse de qualité de la vue en vieillissant. C’est la première cause de handicap visuel chez les plus de 50 ans.

Elle concerne environ 8% de la population française :

  • 1% des 50-55 ans
  • 10% des 65-75 ans
  • 25-30% des plus de 75 ans*

C’est pourquoi on parle de Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge.

.

Qu’est ce que la DMLA ?

Cette maladie commence par toucher la zone maculaire de l’œil. La oeil et DMLAmacula est une zone de la rétine, située au fond de l’oeil, qui contient une concentration élevée de cônes, photorécepteurs assurant la vision colorimétrique diurne.

Ces photorécepteurs permettent également la lecture de petits caractères ou encore la reconnaissance des traits d’un visage. Ils filtrent une partie de la lumière bleue et des ultraviolets.

Dans la DMLA des lésions se forment, entre autres, au niveau de ces photorécepteurs.

Il existe 2 formes de DMLA :

  • La DMLA atrophique ou sèche
  • La DMLA exsudative ou humide

La première est progressive et évolue très lentement vers une baisse sévère de l’acuité visuelle. A un stade avancé une tâche sombre centrale peut se développer en raison d’une atrophie centrale également de la macula.

La deuxième forme progresse rapidement et de manière importante. Dans ce cas de nouveaux vaisseaux se forment et génèrent un soulèvement de la rétine. En conséquence, la macula est détruite en quelques jours voir quelques semaines. Pour le patient, cela se traduit par une déformation des lignes et l’apparition d’une tâche sombre centrale puis une perte de la vision centrale.

.

Les causes de la DMLA

Il existe plusieurs facteurs de risque à cette maladie :

  • L’âge : supérieur à 50 ans et encore plus après 75 ans
  • Le tabac

qui sont des facteurs clairement définis.

D’autres facteurs pourraient influencer la survenue de la DMLA :

  • L’hérédité
  • L’obésité
  • Le Cholestérol
  • La couleur des yeux (claire)
  • Une hypertension artérielle
  • L’exposition à la lumière (rayons UV, soleil…)

.

Prévenir la DMLA

Il est toutefois possible de prendre des précautions pour prévenir la DMLA. Protéger ses yeux du soleil et des écrans permet de les préserver d’une fatigue visuelle. Il est également pertinent d’adopter une hygiène de vie saine : arrêt du tabac, surveillance du cholestérol et de la pression artérielle, préférer une alimentation variée et équilibrée.

L’alimentation pourrait, en effet, jouer un rôle bénéfique dans les facteurs de risque de la maladie.

Quels aliments privilégier ?

Consommer des produits riches en Oméga 3 (poissons gras, oléagineux…) et adopter une alimentation riche en fruits et légumes permettrait de diminuer le risque de survenue de la maladie.

La consommation d’antioxydants (vit. C et E) et de certains minéraux (zinc, sélénium) aiderait à réduire le risque d’aggravation de la maladie. La vitamine C et E améliorent la biodisponibilité du sélénium en plus d’être antioxydants.

Prévenir la DMLA grâce à l'alimentation

La lutéine et la zéaxanthine ont également un rôle important dans la vision. Ce sont 2 composants essentiels de la macula. Ils protègent les bâtonnets (photorécepteurs) contre l’oxydation. Ces 2 pigments ne sont pas synthétisés par l’organisme. Il est donc nécessaire de les apporter par notre alimentation.

La lutéine est un pigment jaune orangé composé principalement de beta-carotène.
On la trouve dans les épinards, les choux, les brocolis, le maïs, les piments, les petits pois, les oranges, les pêches, les laitues, l’estragon, les concombres, les kiwis, les noix, les amandes ou encore les pistaches.

La zéaxanthine, quant à elle, est un isomère de la lutéine (même formule mais agencement différent donc propriétés différentes).
Elle est également jaune orangé et on la trouve dans le maïs, le chou vert, les épinards ou encore la courge.

 

Selon une étude publiée en 2017, le nombre de personnes et déficientes visuelles devrait tripler entre 2015 et 2050. Mais pas de panique, les déficiences visuelles étant majoritairement liée à l’âge, le vieillissement de la population devrait être une cause majeure de cette augmentation.

D’ici là, adoptons de bonnes habitudes pour préserver notre capital visuel !

.

*Source : INSERM

.

Vous aimerez aussi :

 

.Selon

Partager